Agenda ODD 10 Inégalités 2030



Objectif 10 : Réduire les inégalités entre les pays et en leur sein

Cible prioritaire nationale Indicateur
10.1 D’ici à 2030, faire en sorte, au moyen d’améliorations progressives, que les revenus des 40 pour cent les plus pauvres de la population augmentent plus rapidement que le revenu moyen national, et ce de manière durable. 10.1.1 Taux de croissance des dépenses des Ménages ou du revenu par habitant pour les 40 % De la population les plus pauvres et pour l’ensemble de la population
10.2 D’ici à 2030, autonomiser toutes les personnes et favoriser leur intégration sociale, économique et politique, indépendamment de leur âge, de leur sexe, de leur handicap, de leur race, de leur appartenance ethnique, de leurs origines, de leur religion ou de leur statut économique ou autre. 10.2.1 Proportion de personnes vivant avec un revenu de plus de 50 % inférieur au revenu moyen, par âge, sexe et handicap
10.4 Adopter des politiques, notamment sur les plans budgétaire, salarial et dans le domaine de la protection sociale, et parvenir progressivement à une plus grande égalité. 10.4.1 Part du travail dans le PIB, y compris les salaires et les transferts sociaux
10.a Mettre en œuvre le principe d’un traitement spécial et différencié pour les pays en développement, en particulier les pays les moins avancés, conformément aux accords de l’Organisation mondiale du commerce 10.a.1 Proportion de lignes tarifaires concernées Par les importations en provenance des pays les Moins avancés et des pays en développement bénéficiant d’une franchise de droits
10.b Stimuler l’aide publique au développement et les flux financiers, y compris les investissements étrangers directs, en faveur des États qui en ont le plus besoin, en particulier les pays les moins avancés, les pays d’Afrique, les petits États insulaires en développement et les pays en développement sans littoral, conformément à leurs plans et programmes nationaux 10.b.1 Montant total des ressources allouées au Développement, par pays bénéficiaire et donateur Et type d’apport (aide publique au développement, investissement étranger direct et autres)
10.c D’ici à 2030, faire baisser au-dessous de 3 % les coûts de transaction des envois de fonds effectués par les migrants et éliminer les circuits d’envois de fonds dont les coûts sont supérieurs à 5 % 10.c.1 Coûts des envois de fonds en proportion du montant transféré