Agenda ODD 14 Ressources aquatiques 2030



Objectif 14 : Conserver et exploiter de manière soutenable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable

Cible prioritaire nationale Indicateur
14.1 D’ici à 2025, prévenir et réduire nettement la pollution marine de tous types, en particulier celle résultant des activités terrestres, y compris les déchets en mer et la pollution par les nutriments. 14.1.1 Indicateur du potentiel d’eutrophisation Côtière (ICEP) et densité des débris de plastiques flottant en surface des océans
14.4 D’ici à 2020, réglementer efficacement la pêche, mettre un terme à la surpêche, à la pêche illicite, non déclarée et non réglementée et aux pratiques de pêche destructrices et exécuter Des plans de gestion fondés sur des données scientifiques, l’objectif étant de rétablir les stocks de poissons le plus rapidement possible, au moins à des niveaux permettant d’obtenir un rendement constant maximal compte tenu des caractéristiques biologiques. 14.4.1 Proportion de stocks de poissons se situant à un niveau biologiquement viable
14.a Approfondir les connaissances scientifiques, renforcer les moyens de recherche et transférer les techniques marines, conformément aux Critères et principes directeurs de la commission océanographique intergouvernementale concernant le transfert de techniques marines, l’objectif étant d’améliorer la santé des océans et de renforcer la contribution de la biodiversité marine au développement des pays en développement, en particulier des petits États insulaires en développement et des pays les moins avancés 14.a.1 Proportion du budget total de la recherche allouée à la recherche sur les techniques marines
14.b Garantir aux petits pêcheurs l’accès aux ressources marines et aux marchés 14.b.1 Progrès réalisés par les pays dans la mise en œuvre d’un cadre juridique, réglementaire, Politique ou institutionnel reconnaissant et protégeant les droits d’accès des petits pêcheurs
14.c Améliorer la conservation et l’utilisation durable des océans et de leurs ressources en application des dispositions du droit International, énoncées dans la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer, qui fournit le cadre juridique requis pour la conservation et l’utilisation durable des océans et de leurs ressources, comme il est rappelé au paragraphe 158 de « L’avenir que nous voulons » 14.c.1 Nombre de pays progressant dans la Ratification, l’acceptation et l’application au Moyen de cadres juridiques, opérationnels et Institutionnels des instruments relatifs aux océans Qui mettent en œuvre le droit international, tel Que reflété dans la Convention des Nations Unies Sur le droit de la mer, aux fins de la conservation Et de l’utilisation durable des océans et de leurs ressources