Agenda ODD 2 Faim 2030



Objectif 2 : Eliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable

Cible prioritaire nationale Indicateur
2.1 D’ici à 2030, éliminer la faim et faire en sorte que chacun, en particulier les pauvres et les personnes en situation vulnérable, ycompris les nourrissons, ait accès tout au long de l’année à unealimentation saine, nutritive et suffisante. 2.1.1 Prévalence de la sous-alimentation
2.1.2 Prévalence d’une insécurité alimentaire Modérée ou grave, évaluée selon l’échelle de l’insécurité alimentaire fondée sur l’expérience
2.2D’ici à 2030, mettre fin à toutes les formes de malnutrition, y Compris en réalisant d’ici à 2025 les objectifs arrêtés à l’échelle Internationale relatifs aux retards de croissance et à l’émaciation Parmi les enfants de moins de 5 ans, et répondre aux besoins Nutritionnels des adolescentes, des femmes enceintes ou allaitantes et des personnes âgées. 2.2.1 Prévalence du retard de croissance (indice Taille/âge inférieur à -2 écarts types par rapport à La moyenne des normes de croissance de l’enfant définies par l’OMS) chez les enfants de moins de 5ans
2. Accroître, notamment grâce au renforcement de la Coopération internationale, l’investissement dans l’infrastructure Rurale, les services de recherche et de vulgarisation agricoles et la Mise au point de technologies et de banques de plantes et de gènes d’animaux d’élevage, afin de renforcer les capacités productives agricoles des pays en développement, en particulier des pays les moins avancés 2.b.1 Estimation du soutien à la production Agricole
2.b.2 Subventions à l’exportation dans le secteur agricole
2.a.2 Total des apports publics (aide publique au Développement plus autres apports publics) alloués au secteur agricole 2.b Corriger et prévenir les restrictions et distorsions entravant le fonctionnement des marchés agricoles mondiaux, y compris par L’élimination parallèle de toutes les formes de subventions aux exportations agricoles et de toutes les mesures à l’exportation ayant un effet équivalent, conformément au mandat du Cycle de négociations de Doha pour le développement
2.c Adopter des mesures visant à assurer le bon fonctionnement des marchés de denrées alimentaires et de produits dérivés et à faciliter l’accès rapide aux informations relatives à ces marchés, y compris le niveau des réserves alimentaires, afin de contribuer à limiter l’extrême volatilité des prix alimentaires 2.c.1 Indicateur des anomalies tarifaires pour les denrées alimentaires